Facteurs des risques psychosociaux

Par le 30 janvier 2014
depressed-man

 

LE TABLEAU DE SYNTHÈSE DE L’INRS (2013) :

INRS – l’OUTIL introduire les RPS dans le DU

http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=ED%206140

 

………………………………………………………………………

LE RAPPORT GOLLAC (2011) :

Michel GOLLAC (sociologue du travail)  et Marceline BODIER (statisticienne à l’INSEE) ont rédigé, en 2011, une rapport présentant l’ensemble des facteurs sur les Risques Psycho-Sociaux référencés dans la littérature relative à ce sujet.  Ils y distinguent des familles relativement proches de celles de la DARES (cf plus bas sur la page) :

- L’intensité du travail et le temps de travail,
- Les exigences émotionnelles,
- Le manque d’autonomie,
- La mauvaise qualité des rapports sociaux au travail,
- La souffrance éthique,
- L’insécurité de la situation de travail.

Le rapport précise que ces facteurs ne doivent pas être envisagés séparément, et que leurs effets dépendent aussi de la durée d’exposition. Par ailleurs, des événements traumatisants, comme un licenciement ou une restructuration, peuvent rendre plus sensible à certains de ces facteurs.

 

GOLLAC et BODIER – resume_rapport_RPS-2011

http://www.travailler-mieux.gouv.fr/Mesurer-les-facteurs-psychosociaux.html

 

Des outils d’évaluation des RPS existent pour faciliter leur repérage et leur prévention : Outils pour l’évaluation en entreprise

………………………………………………………………………

 

LES STATISTIQUES DE LA DARES (2010) :

La Direction de l’Animation de la Recherche, des Etudes et des Statistiques (DARES) nous propose un rapport présentant les facteurs des risques psychosociaux disponibles dans les sources statistiques existantes…

Voici la liste de ces facteurs, et plus bas, le rapport à consulter (avec références, questions posées et répartition statistique en pourcentages selon CSP et sexe des échantillons) :

Exigences du travail

– quantité de travail
– pression temporelle
– complexité
– conciliation travail/hors travail
………………………………………………………………………

Exigences émotionnelles

– empathie, contact de la souffrance
– devoir cacher ses émotions
– peur au travail
– relation au public
………………………………………………………………………

Autonomie, marges de manœuvre

– autonomie procédurale
– participation, représentation
– utilisation et accroissement des compétences
………………………………………………………………………

Rapports sociaux, relations de travail

– coopération, soutien
– conflits, harcèlement
– reconnaissance
– leadership
………………………………………………………………………

Conflit de valeur

– conflit éthique
– qualité empêchée
………………………………………………………………………

Insécurité socio-économique

– sécurité de l’emploi, du salaire, de la carrière
– soutenabilité
 
 

Risques Psychosociaux – Rapport de la DARES

http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/2010-081-2-2.pdf

 

………………………………………………………………………

 

LE CODE DU TRAVAIL :

 

 

 

Article L. 4121-5 – Code du Travail – (Décret n° 2011-354 du 30 mars 2011)

Lorsque dans un même lieu de travail les travailleurs de plusieurs entreprises sont présents, les employeurs coopèrent à la mise en œuvre des dispositions relatives à la santé et à la sécurité au travail.

Article L.4121-2

L’employeur met en œuvre les mesures prévues à l’article L. 4121-1 sur le fondement des principes généraux de prévention suivants :

1° Eviter les risques ;

2° Evaluer les risques qui ne peuvent pas être évités ;

3° Combattre les risques à la source ;

4° Adapter le travail à l’homme, en particulier en ce qui concerne la conception des postes de travail ainsi que le choix des équipements de travail et des méthodes de travail et de production, en vue notamment de limiter le travail monotone et le travail cadencé et de réduire les effets de ceux-ci sur la santé ;

5° Tenir compte de l’état d’évolution de la technique ;

6° Remplacer ce qui est dangereux par ce qui n’est pas dangereux ou par ce qui est moins dangereux ;

7° Planifier la prévention en y intégrant, dans un ensemble cohérent, la technique, l’organisation du travail, les conditions de travail, les relations sociales et l’influence des facteurs ambiants, notamment les risques liés au harcèlement moral, tel qu’il est défini à l’article L. 1152-1 ;

8° Prendre des mesures de protection collective en leur donnant la priorité sur les mesures de protection individuelle ;

9° Donner les instructions appropriées aux travailleurs.

Lien sur le Code du Travail

 

About Olivier Audibert

Psychologue du Travail et des Organisations, Formateur consultant

You must be logged in to post a comment Login

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer