La motivation

Par le 7 décembre 2009

La motivation est, dans un organisme vivant, la composante ou le processus qui règle son engagement pour une activité précise. Elle en détermine le déclenchement dans une certaine direction avec l’intensité souhaitée et en assure la prolongation jusqu’à l’aboutissement ou l’interruption. Cette notion se distingue du dynamisme, de l’énergie ou du fait d’être actif.

Se manifestant habituellement par le déploiement d’une énergie (sous divers aspects telle que l’enthousiasme, l’assiduité, la persévérance), la motivation est trivialement assimilée à une « réserve d’énergie ».

Mais plus qu’une forme « d’énergie potentielle », la motivation est une instance d’intégration et de régulation d’une multitude de paramètres relatifs aux opportunités d’un environnement et aux sollicitations d’une situation. Aussi le rôle de la motivation est-il proportionné aux degrés d’ambiguïté et ambivalence d’une situation : elle doit dissiper la complexité voire la confusion des données et leur conférer différentes valeurs avant d’en tirer une conclusion en termes de comportement : le choix et l’investissement dans la direction préférée.

Source :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Motivation

On pourrait comprendre une motivation comme « ce qui nous pousse à agir ». Deci et Ryan distinguent « motivation extrinsèque et intrinsèque », définies par leur obligation (ou non obligation) d’agir imposée par l’environnement. Ainsi, une motivation extrinsèque est issue des circonstances extérieures à l’individu (chômage, mutation…), une motivation intrinsèque par l’intérêt et la valorisation que l’individu lui même porte à une action, sans attendre une quelconque récompense des autres (goût pour une tâche, goût du contact). Ils introduisent également l’amotivation dans leur théorie, où l’individu ne conçoit plus l’origine de ses actions autrement que par des facteurs qui lui sont incontrôlables.
Il existe divers moyens pour augmenter la motivation des salariés, tournant autour des besoins internes et externes (voir l’article sur La pyramide de Maslow) et tous tendent vers la mise en place de conditions pour l’employé, à savoir :
– Des objectifs précis sur ce que l’on attend du salarié.
– La mise en place d’une récompense.
– Une meilleure autonomie
– Un travail qui fait sens
– Des conditions de travail adéquates.
– Un environnement social adéquat.
Notons que depuis quelques années, la mise en place du jeu de formation au sein de l’entreprise à le mérite de faire progresser significativement la motivation des salariés.

About Olivier Audibert

Psychologue du Travail et des Organisations, Formateur consultant

You must be logged in to post a comment Login

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer